Un guide de vol sur les lois sur les drones en Espagne : comment rester légal et en sécurité

Les drones sont devenus populaires dans le monde entier, notamment en Espagne. Cependant, les opérateurs de drones doivent suivre les règles et réglementations du pays pour assurer la sécurité des personnes et des biens. Cet article décrit les lois et réglementations sur les drones en Espagne, ce que vous devez savoir avant de piloter votre drone et les modifications législatives à venir.

Si vous souhaitez contacter AESA directement avant votre voyage pour toute question que vous pourriez avoir, voici leurs coordonnées : [email protected] / +34 91 396 80 00

Conseil rapide: Découvrez comment obtenir votre Licence européenne pour les drones rapidement et sans effort avec Classe de drones conseils d’experts. 📜🤝 Dites adieu aux tracas liés à la navigation dans le labyrinthe bureaucratique et dites bonjour pour voler haut en Espagne en toute légalité et en toute confiance ! 🌄🚀

Lois sur les drones en Espagne
Lois sur les drones en Espagne

Quelles sont les lois sur les drones en Espagne ?

Règles générales pour les drones volants en Espagne

L'Espagne étant membre de l'Union européenne, elle doit se conformer à la réglementation sur les drones établie par le Agence de la sécurité aérienne de l'Union européenne  (AESA). De plus, l’Espagne possède son propre ensemble de réglementations qui lui sont propres. 

En Espagne, les drones sont classés comme systèmes aériens sans pilote (UAS) et sont réglementés par la législation espagnole. Agence d'État pour la sécurité aérienne (AESA). Les opérateurs d'UAS doivent se conformer aux règles générales de drones volants, qui incluent le vol jusqu'à une hauteur maximale de 120 mètres et dans une ligne de vue visuelle. Les drones ne doivent pas non plus peser plus de 25 kilogrammes.

Catégories opérationnelles pour différents types de drones

Des catégories opérationnelles ont été établies pour différents types de drones en fonction de leur taille et de leurs capacités. La catégorie A concerne les drones pesant moins de 250 grammes et pouvant voler sans permis. La catégorie B concerne les drones pesant plus de 250 grammes mais moins de deux kilogrammes et pouvant être pilotés par un pilote certifié. La catégorie C concerne les drones pesant plus de deux kilogrammes et ne peuvent être pilotés que par un pilote certifié dans des zones spécifiques.

Un drone peut être opéré dans la catégorie « Open » si :

  • Le drone porte une des étiquettes de classification de 0 à 4.
  • S’il est acheté avant le 1er janvier 2023, il ne possédera pas d’étiquette comme mentionné ci-dessus.
  • Son poids maximum au décollage ne dépasse pas 25 kilogrammes ou 55 livres.
  • Le pilote à distance veille à maintenir une distance de sécurité avec les personnes lors du fonctionnement du drone.
  • À moins qu’il ne porte une étiquette de classification de classe ou qu’il ne pèse moins de 250 grammes ou 0,55 livre, le drone ne doit pas être survolé directement au-dessus des individus. Reportez-vous aux sous-catégories A1, A2 et A3 pour les approbations de vol.
  • Le pilote à distance doit maintenir une ligne de vue visuelle ou recevoir le soutien d'un observateur UA. 
  • Le drone ne doit pas être utilisé à une altitude supérieure à 120 mètres ou 400 pieds. 
  • Il est interdit de transporter des matières dangereuses ou de laisser tomber tout objet pendant le pilotage du drone. 

Réglementation des drones à usage commercial

Si vous envisagez d'utiliser votre drone à des fins commerciales en Espagne, vous devez disposer d'une licence et être enregistré en tant qu'opérateur de drone. Les opérateurs de drones commerciaux doivent également disposer d’une assurance responsabilité civile et doivent se conformer à toutes les réglementations relatives aux drones.

Dois-je enregistrer mon UAC pour voler en Espagne ?

S'inscrire en tant que pilote ou opérateur de drone

Si vous souhaitez piloter un drone en Espagne, vous devez s'inscrire en tant qu'opérateur de drone auprès de l'AESA et détenir une licence de pilote à distance. Si vous n'êtes pas résident espagnol et envisagez de piloter un drone en Espagne à des fins commerciales, vous devez également obtenir l'approbation de l'AESA. Si vous êtes un résident européen et que votre drone est déjà enregistré dans l'un des pays d'Europe qui participent à l'EASA, vous n'avez pas besoin de vous réinscrire.

Règles pour enregistrer votre drone en Espagne

Si votre drone pèse plus de 250 grammes, vous devez l'enregistrer auprès de l'AESA. Vous devez inclure le modèle, la marque et le numéro de série de votre drone lors de votre inscription. En plus de ces informations, l'identification de l'opérateur et les numéros de licence de télépilotage du drone sont également requis.

Besoin d'enregistrer votre drone pour un usage récréatif

Les vols récréatifs de drones ne nécessitent pas d'enregistrer votre drone s'il pèse moins de 250 grammes, ce qui correspond à la catégorie A. Cependant, les drones pesant plus de 250 grammes et utilisés à des fins récréatives (catégorie B) doivent toujours être enregistrés auprès de l'AESA.

Ai-je besoin d’une formation de pilote ?

AESA a développé un nouveau e4F système spécialement conçu pour les opérateurs transfrontaliers et de pays tiers. Une chose n'est pas sûre si vous pouvez suivre la formation pilote en anglais ou non. Si vous avez déjà terminé votre formation de pilote et certains des autres pays européens qui font partie de l'AESA, vous n'avez pas besoin de vous présenter à la formation de pilote ici en Espagne.

Puis-je piloter mon drone n'importe où en Espagne ?

Zones de drones et zones où le vol est interdit

Les opérateurs de drones en Espagne ne doivent pas faire voler leurs drones dans des zones où ils pourraient mettre des personnes ou des biens en danger, comme les villes ou les zones urbaines, ou à proximité d'installations militaires, d'aéroports ou d'héliports. Il est également interdit de survoler les parcs et réserves naturels, les plages ou les monuments nationaux sans autorisation préalable.

Piloter votre drone dans la ligne de mire visuelle

Il est essentiel de faire voler votre drone dans une ligne de vue visuelle, ce qui signifie que vous devez voir le drone à tout moment. Si vous perdez le drone de vue, vous devez immédiatement le faire atterrir avant qu'il ne constitue une menace pour les biens ou les personnes.

Règles pour voler dans l'espace aérien contrôlé

L'Espagne a des règles spécifiques pour le vol de drones dans un espace aérien contrôlé, comme les aéroports et les bases militaires. Les opérateurs de drones doivent obtenir des autorisations spéciales pour leurs vols dans ces zones.

Que dois-je savoir avant de piloter mon drone en Espagne ?

Lignes directrices pour le vol de drones en Espagne

Avant de piloter votre drone en Espagne, il est essentiel de lire et de comprendre les directives relatives aux vols de drones. Ces directives fournissent des informations sur la façon d’utiliser un drone en toute sécurité.

Règles pour faire voler des drones à proximité de personnes et de biens

Les opérateurs de drones doivent également s’assurer qu’ils ne mettent pas en danger les personnes ou les biens lorsqu’ils pilotent leurs drones. Ils doivent également respecter l’intimité et la tranquillité des personnes se trouvant dans la zone où ils pilotent le drone.

Conditions requises pour devenir pilote de drone certifié en Espagne

Pour devenir pilote de drone certifié, vous devez suivre et réussir un cours théorique et pratique autorisé par l'AESA. Les pilotes de drones certifiés doivent également disposer d'une assurance responsabilité civile, être âgés d'au moins 18 ans et détenir une licence de pilote à distance.

Y a-t-il des changements à venir dans la législation espagnole sur les drones ?

Des lois et réglementations sur les drones à imposer en 2023

À partir de janvier 2023, de nouvelles lois et réglementations sur les drones entreront en vigueur en Espagne. En vertu de cette réglementation, les drones seront classés par un arrêté technique européen (ETSO) et devront avoir une marque de certification CE.

Comment les nouvelles lois pourraient affecter les pilotes et opérateurs de drones en Espagne

Les opérateurs et pilotes de drones en Espagne devront se conformer à la nouvelle réglementation à partir de 2023, ce qui pourrait avoir un impact sur leurs opérations actuelles. Pour se préparer aux changements à venir, il est essentiel de se tenir au courant des dernières lois et réglementations sur les drones.

Voler vers l'Espagne avec votre drone : réglementations importantes à respecter

Si vous voyagez vers l'Espagne avec votre drone, il est important de suivre la réglementation établie pour l'importation d'un drone. Ces réglementations incluent l'enregistrement du drone auprès de l'AESA et l'obtention de l'approbation de l'agence avant utilisation. Il est également essentiel de se renseigner auprès de votre compagnie aérienne sur la réglementation relative au transport de batteries de drones sur les vols. En conclusion, piloter un drone en Espagne nécessite le respect des règles et réglementations du pays. Les opérateurs de drones doivent également donner la priorité à la sécurité des personnes et des biens. Connaître les lois et réglementations avant de piloter un drone en Espagne peut garantir un vol sûr et réussi.

Pour plus d'informations sur les lois espagnoles sur les drones, voir cette page sur le site de l'AESA. Une autre ressource utile à consulter est ÉNAIRE, le principal fournisseur de contrôle du trafic aérien en Espagne. Ils proposent aux pilotes et opérateurs de drones des outils pour consulter les NOTAM et les Carte des drones ENAIRE pour aider à planifier des vols de drones récréatifs ou professionnels.

Possédez-vous des connaissances sur la réglementation des drones en Espagne que nous ignorons peut-être ? Si tel est le cas, veuillez nous envoyer un e-mail à hello[at]chasingwhereabouts[dot]com. Nous nous efforçons de maintenir cette page à jour pour les pilotes de drones, mais nous ne sommes pas des experts du droit aérien international. Étant donné que l'industrie des petits systèmes aériens sans pilote (SUAS) et les réactions gouvernementales progressent rapidement, la réglementation sur les drones en Espagne peut changer fréquemment tout au long de l'année, et suivre ces changements peut être difficile. Veuillez nous informer si nous avons oublié quelque chose.

Quelles sont les règles générales pour piloter un drone en Espagne ?

Si vous souhaitez piloter votre drone en Espagne, il y a quelques règles importantes à connaître. Tout d’abord, vous devez voler dans une ligne de vue visuelle et toujours maintenir une distance sûre et respectueuse des autres personnes et objets. Deuxièmement, vous n’êtes autorisé à voler que jusqu’à 120 mètres (393 pieds) au-dessus du sol. Enfin, vous devez toujours respecter la réglementation espagnole sur les drones, qui s'applique aussi bien aux utilisateurs de drones récréatifs que commerciaux.

Dois-je enregistrer mon drone pour le piloter en Espagne ?

Oui, si votre drone pèse plus de 250 grammes (0,55 livre), vous devez l'enregistrer auprès de l'Agence espagnole de sûreté et de sécurité aérienne (AESA) avant de pouvoir le piloter dans le pays. Cela s’applique aussi bien aux pilotes de drones récréatifs que commerciaux.

Quelles sont les catégories opérationnelles des drones en Espagne ?

Il existe trois catégories opérationnelles pour les drones en Espagne : Ouverte, Spécifique et Certifiée. La catégorie Open comprend les drones pesant moins de 25 kilogrammes (55 livres) et exploités conformément aux règles générales d’exploitation des drones. La catégorie Spécifique comprend les drones utilisés à des fins spécifiques, telles que le travail aérien, et nécessitent une autorisation préalable de l'AESA. La catégorie Certifié comprend les drones utilisés dans des environnements professionnels ou commerciaux et répondant à des exigences strictes de sécurité et de qualité.

Quelles sont les règles pour faire voler un drone à des fins commerciales en Espagne ?

Les opérateurs de drones commerciaux en Espagne doivent obtenir un certificat de pilote à distance et se conformer à des réglementations spécifiques concernant les opérations de drones. Ces réglementations incluent l'obtention des autorisations nécessaires auprès de l'AESA, le respect des exigences de sécurité et de qualité et le respect de la vie privée et de la sécurité des personnes et des propriétés.

Comment puis-je m'inscrire comme pilote de drone en Espagne ?

Pour vous inscrire en tant que pilote de drone en Espagne, vous devez obtenir un certificat de pilote à distance de l'AESA. Ce certificat nécessite la réussite d'un examen théorique et pratique, démontrant la connaissance de la réglementation et du fonctionnement du pilotage de drones, et être âgé d'au moins 18 ans.

Existe-t-il des zones désignées pour les drones en Espagne ?

Non, il n'y a pas de zones désignées pour les drones en Espagne. Cependant, il existe des zones spécifiques où les opérations de drones sont interdites, comme à proximité des aéroports, des installations militaires et des parcs nationaux. Il est important de rechercher ces domaines avant d'envisager de faire voler votre drone en Espagne.

Quel est le calendrier de la réglementation des drones en Espagne ?

Depuis 2021, la réglementation relative aux opérations de drones en Espagne est déjà en vigueur. Cependant, certains changements devraient être mis en œuvre d’ici 2023, notamment des règles plus strictes en matière d’enregistrement, d’exploitation et d’équipement des drones, ainsi que l’introduction de nouvelles technologies et normes.

Les drones récréatifs sont-ils autorisés en Espagne ?

Oui, les drones récréatifs sont autorisés en Espagne à condition qu'ils respectent les règles générales d'exploitation des drones et qu'ils soient enregistrés auprès de l'AESA s'ils pèsent plus de 250 grammes (0,55 livre). Toutefois, les drones ne doivent pas voler dans des zones interdites ni présenter un risque pour les personnes ou les biens.

Dois-je enregistrer mon drone si je le pilote dans une catégorie ouverte ?

Oui, si votre drone est classé comme drone de catégorie ouverte, vous devez toujours l'enregistrer auprès de l'AESA s'il pèse plus de 250 grammes (0,55 livre). Vous devez également respecter les règles générales d’exploitation des drones.

Puis-je piloter mon drone en Espagne s'il est enregistré dans un pays de l'UE ?

Oui, vous pouvez piloter votre drone en Espagne s'il est enregistré dans un pays de l'UE et s'il est conforme à la réglementation de ce pays. Cependant, il est important de se renseigner sur les règles et exigences spécifiques du pays avant de se rendre en Espagne.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *